Archives de Tag: Ian Rankin

The Flood, Ian Rankin

Ian Rankin est, paraît-il, un écrivain indispensable – que j’avais, jusqu’à présent, allègrement contourné. The Flood n’est pas un choix, simplement une occasion. Or, ce n’est pas par là qu’il fallait commencer. J’aurais pu m’en douter dès la couverture: « This is Rankin. Before Rebus. » Sauf que, ne sachant rien de Rebus, je n’ai pas compris que l’éditeur lourdingue essayait de doper les premiers romans avec les retombées des suivants. L’élégance du procédé me pique le nez, soit dit en passant.

Une jeune femme aux cheveux blancs, marquée par le sort, poursuivie par une réputation de sorcière. Un adolescent gauche, amoureux, malheureux.

Une mère. Un fils.

Du mystère mais pas de crime. Des morts mais pas de crime. Des coupables mais pas de crime. Voilà, c’est un roman noir. Ça en a les ingrédients, du moins. Mais il y manque… du venin? de la violence? du rythme? Ce pourrait aussi bien être de la littérature générale, pour ce que j’en connais. Pas de la grrande litérraturre, certes non, mais un roman honnête, vite oublié. D’ailleurs, je n’aurais pas dû traîner avant de rédiger ma note de lecture: le roman me semble déjà trop loin pour avoir quelque chose à dire.

Ah si, quand même. Une question, si tu l’as lu: pourquoi « the flood »?

 

 

 

Publicités