Archives de Tag: Frantz Duchazeau

Les vaincus, Frantz Duchazeau

Les vaincus, Frantz DuchazeauApoo est un jeune Inca relativement associable. Il est chasqui, c’est-à-dire messager impérial: il court le long des magnifiques routes pavées de l’Empire, évite les autres de son mieux mis à part le vieil ermite K’anchay, et rêve à sa sœur, emmenée toute petite pour être Vierge du Soleil à Cuzco, auprès de l’Empereur – d’autant plus idéalisée qu’il ne l’a pas vue depuis de très nombreuses années. Mais les Viracochas débarquent et balaient l’empire, tuent l’Empereur, pillent le pays et massacrent les habitants. Et Apoo a beau courir, il arrive toujours trop tard.

Ma première déception depuis que j’ai découvert la sélection du prix littéraire des lycéens dont je te rebats les oreilles depuis quelques jours. Alors certes, l’auteur a un talent à rendre jaloux: avec, pour autant que je puisse en juger, un encreur d’architecte, un feutre de calligraphe, un morceau de fusain et un stylo de blanco, il dessine des portraits et des paysages somptueux. Je dis peut-être n’importe quoi, si ça se trouve il a tout fait grâce à son gimp. M’enfin, le résultat est là: ça claque. Par contre, la scénarisation est sans imagination, les cases désespérément illustratives, et j’en compte quand même un bon nombre qui, à mon sens, ne servent à rien.

Et ça rejoint mon principal reproche: malgré un sujet prometteur (la chute de l’empire inca face à une poignée d’Espagnols), l’histoire est inintéressante et particulièrement mal construite. Voire pas construite du tout. C’est davantage un documentaire qu’une fiction – sauf qu’il y a quand même intérêt à choisir son camp. Bref, cela manque à mon goût d’un scénariste: un bon sujet ne suffit pas. C’est d’autant plus dommage que Duchazeau a semé quelques idées intéressantes, notamment en évitant l’image d’Épinal d’un empire inca idyllique.

Nous avons toujours été soumis. L’Inca soumet son peuple. Il consolide son pouvoir avec notre sueur et soumet les autres peuples… Nous vivons sans aucune liberté!! Jamais!!

Hélas, il ne va pas plus loin. C’est rageant.

Ceci si tu tombes dessus à la bibliothèque ou à la librairie, je te conseille quand même de le feuilleter, pour le plaisir de tes mirettes qui vont s’en trouver tout éblouies.

Prix littéraire des lycéens et apprentis de la région PACA 2009