Archives de Tag: Elisabeth Lynn

L’oeil du peintre, Elisabeth Lynn

Jimson est un artiste, célèbre dans tout l’univers connu – mais lui ne peut pas quitter son monde, Nouveau Terrain. A une époque où l’on peut vivre plusieurs centaines d’années, lui a une maladie rare et incurable: le cancer. La médecine peut stabiliser la maladie pour une quarantaine d’années, mais celle-ci mutera s’il voyage dans l’hyper-espace, et il mourra en moins d’un an.

Pourtant, il prend la décision de partir malgré tout: pour son art et pour, peut-être, retrouver la trace de son premier amour, Russel. Et l’univers est, en effet, à la fois beaucoup plus vaste et beaucoup plus petit ce qu’il avait imaginé. Mais tout aussi merveilleux.

Amours, aventures, planètes exotiques, peuples rustiques, merveilles scientifiques… L’œil du peintre est un space-opera pur beurre. Avec, en prime, quelques cerises: une esthétique très raisonnablement kitsch, une ou deux réflexions pas inintéressantes sur l’art et la créativité, et surtout une totale absence de prégugés sexuels, sans propagande. Le tout servi par un style qui, sans faire d’étincelles, est relativement agréable.

Je n’ai rien compris par contre à la théorie selon laquelle « l’oeil » du peintre, le regard qu’il pose sur le monde, le filtre qui lui permet de le comprendre, pourrait être transmis à d’autres personnes, alors que sa personnalité à lui est anéantie. Je ne suis pas certaine qu’il y avait quelque chose à comprendre de toutes façons.

Dans l’ensemble donc, une lecture un peu superficielle, mais agréable et rapide. C’est un mystère d’ailleurs: comment? pourquoi ces vieux bouquins de SF, pas plus petits que la moyenne pourtant, se lisent-ils toujours à toute vitesse?