Défi « Mexique »

defi-mexique2

J’ai découvert le Mexique dans les livres. Ceux de Taïbo II, d’abord. Puis ceux de Fuentes. Et avant de perdre la vue, c’est promis, j’irai. En attendant…

Les amis de Pancho Villa, James Carlos Blake
San Isidro Football Club
(nouvelles), Pino Caccuci
Carnets mexicains, 1934-1964
(photos), Henri Cartier-Bresson
Le bandit mexicain et le cochon
(nouvelles), James Crumley
Le mexicain
, Jack London
Du tabac pour le puma, Juan Hernández Luna
Le corbeau, la blonde et les méchants, Juan Hernández Luna
Propos d’un agitateur, Ricardo Flores Magón
Le Llano en flammes (nouvelles), Juan Rulfo
Le visiteur du soir (nouvelles), B. Traven

et quelques films

¡Viva Zapata!, d’Elia Kazan, avec Marlon Brando, Jean Peters, Anthony Quinn: un Brando inattendu en Zapata mais relativement crédible, quelques scènes d’un romantisme un peu mièvre, et au final une fresque historique fort bien faite.
Rendez-vous à Vera Cruz, de Don Siegel, avec Robert Mitchum et Jane Greer: très chouette, mais bien peu mexicain, hélas!
Frida Khalo, entre l’extase et la douleur, d’Ana Vivas et R. Castano

à lire

2666, Roberto Bolaño
Les violettes sont les fleurs du désir
, Ana Clavel
Douceur et passion de la cuisine mexicaine, Socorro & Fernando Del Paso
La coulée de feu, Valerio Evangelisti
Constancia et autres histoires pour vierges, Carlos Fuentes
La plus limpide région, Carlos Fuentes
L’autobus de Mexico, Vilma Fuentes
La maîtresse d’Ixtepec, Elena Garro
T’aimer fut mon châtiment, Javier Gonzalez Rubio
Alfonso Reyes
Pedro Paramo, Juan Rulfo
Les démons de la langue, Alberto Ruy-Sanchez
Quand je serai roi, Enrique Serna
La bicyclette de Léonard
, Taïbo II
La vie même, Taïbo II
Le rendez-vous des héros, Taïbo II
Le trésor fantôme, Taïbo II

_____________________________
nota bene: La photo est © Yeowatup.

2 réponses à “Défi « Mexique »

  1. Si je peux me permettre de charger ta liste, tu peux y rajouter Enrique Serna et Quand je serai roi, chez Métailié. Noir, poétique, drôle. Et si tu vois ton défi Mexique de manière large, je recommande l’argentin Osvaldo Soriano, une perle ! En tout cas, je suis ravie de retrouver ton blog.

  2. > caroline

    Ravie moi aussi de te retrouver.
    Merci pour la piste de lecture. Je viens d’aller voir la fiche sur le site de Métailié (j’aime énormément cette maison d’édition), et je vais le rajouter à ma liste de ce pas!
    Je regarderai à l’occasion si je peux trouver un roman de Soriano, mais ce sera hors-défi. Ou alors, je ne vais plus m’en sortir. Et puis en lisant beaucoup sur un même sujet, on est plus à même de faire des rapprochements pertinents, de relever des correspondances… c’est un peu le but, d’ailleurs. Donc je ne vais pas trop m’éparpiller. Déjà que.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s