# pause #

Sept à peine, et toutes des fictions, pour ma part. Et encore, des lectures lointaines.

Mais quand je regarde cette liste, je comprends pourquoi l’amour de la science-fiction a lentement fermenté en moi, à mon insu.

4 réponses à “# pause #

  1. La SF a toujours dit les choses. Sans doute parce qu’elle est à la fois ancrée dans son temps dont elle prévoit les dérives (quand elle ne les dénonce pas) et suffisamment éloigné de lui pour rendre le propos accessible aux lecteur. Eloigner pour frapper. Et dire que certains parlent encore de sous-littérature…

  2. > Chiffonnette

    D’accord avec toi, à la virgule près.
    Je m’incline devant une si pertinente définition.

  3. Certaines des fictions de cette liste ont aussi beaucoup compté pour moi. Comme Chiffonnette dit bien les choses :))

  4. > Rose

    Tout pareil.
    Pour certaines de ces fictions (« 1984 », « Le meilleur des mondes », etc.), je les ai lues fort jeune, en mainstream. Et c’est plus tard, à force de me rendre compte que je ne cessais d’y revenir, que la société dans laquelle je vivais ne cessait de m’y renvoyer, que j’ai fini, en cherchant beaucoup, par trouver le chemin qui mène à la science-fiction ( et pas seulement aux oeuvres d’anticipation et aux dystopies, d’ailleurs).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s